15 % des agences bancaires françaises ne seraient plus rentables selon Score Advisor

Représentant un élément indispensable pour un certain nombre d’usagers, le réseau d’agences constitue aujourd’hui une source de dépenses particulièrement importante pour les établissements bancaires, estimée par le cabinet Score Advisor à 60 % des coûts de fonctionnement, posant ainsi un problème particulièrement pressant au niveau de la rentabilité de ces structures, dont 15 % afficheraient d’ores et déjà un résultat négatif à ce niveau-là.

Un réseau d’agences bancaires trop développé selon le cabinet Score Advisor

S’appuyant sur l’échec des banques en ligne au début des années 2000, les acteurs traditionnels du secteur bancaire ont ainsi développé des réseaux d’agences extrêmement denses, comptant aujourd’hui près de 600 établissements pour 1 million d’habitants, bien au-dessus de la moyenne européenne établie à 450 agences pour 1 million d’habitants, expliquant aujourd’hui pourquoi près de 15 % des 38 000 établissements ne serait plus rentable pour leur maison-mère, laissant envisager pour le personnel de ceux-ci une restructuration, la diminution des effectifs ne semblant toutefois pas être, à l’heure actuelle, à l’ordre du jour.

Une adaptation nécessaire des agences à la demande des usagers

Ayant ainsi vu ces dernières années, avec le succès rencontré par les banques en ligne, leur fréquentation baisser considérablement, un certain nombre d’agences voient aujourd’hui leur fréquentation baisser régulièrement avec, la plupart des après-midi, moins de cinq visiteurs simultanés, comptant alors plus de personnel que d’usagers et posant donc de nouveaux enjeux pour les professionnels du secteur, qui devront, à l’avenir, trouver d’autres objectifs à ces structures, par la spécialisation notamment d’un certain nombre d’établissements dans un domaine précis, adapté au contexte local.