Fortuneo aide ses usagers à rester informés de leur situation financière avec son service d’alertes par courrier électronique et SMS

Documentation Si vous voulez une documentation gratuite et sans engagement de Fortuneo, cliquez ici !

Entendant mettre à la disposition de leurs clients les meilleures solutions disponibles, les banques en ligne n’hésitent pas, aujourd’hui, à ajouter, à leur plate-forme Internet, des outils toujours plus innovants, à l’image de Fortuneo, qui offre la possibilité, à l’ensemble de sa clientèle, de bénéficier d’un service d’alertes par courrier électronique et SMS, permettant ainsi, à chacun, de surveiller, au plus près, l’état de son compte bancaire.

Disponible gratuitement pour ce qui concerne l’envoi d’e-mail, la solution proposée par Fortuneo reste particulièrement économique en ce qui concerne les SMS, limitant son coût à seulement 2,50 € pour dix messages envoyés durant le mois, offrant ainsi la possibilité, à chacun, de trouver la meilleure manière d’être, en permanence, en contact avec l’établissement bancaire et de suivre, au plus près, l’évolution de son budget.

Devenu aujourd’hui un outil indispensable à la bonne gestion d’un compte bancaire, le service d’alertes, mis en place par Fortuneo, s’avère être extrêmement souple, permettant de paramétrer l’ensemble des caractéristiques d’un événement déclenchant l’envoi d’un message, garantissant ainsi, aux usagers, de ne rater aucune information essentielle, comme, par exemple, le franchissement d’un seuil déterminé ou la réalisation d’une transaction importante.

Venant, une nouvelle fois, témoigner de l’attention que porte la banque en ligne à ses usagers, ce service d’alertes saura, à n’en pas douter, satisfaire les clients les plus exigeants, leur permettant ainsi d’éviter toute déconvenue en leur garantissant d’être prévenus, en temps réel, de la réalisation d’opérations importantes sur leur compte bancaire, offrant ainsi la possibilité d’éviter au maximum les frais d’intervention, qui peuvent parfois peser lourd dans un budget.