Le changement de banque reste une opération bloquée

La Commission européenne vient de reconnaître dans son rapport que le changement de banque est une opération difficile pour les Européens. Les établissements bancaires des 27 États membres ont été inspectés anonymement et ont montré de grandes défaillances en matière de mobilité bancaire. Les clients qui désirent transférer leur compte rencontrent de réelles difficultés.

Démarrée en décembre 2010, l’enquête de la Commission européenne a porté sur l’ensemble des établissements bancaires exerçant dans les 27 États membres de l’Union européenne et elle remet toutes les banques en place.

Les procédures de changement de domiciliation bancaire ont été testées par des clients-mystères qui ont effectué plus de 900 demandes d’informations et passé pas moins de 400 ordres de changement de compte. Les résultats attestent de la rigidité généralisée des banques européennes à l’égard de la mobilité bancaire.

Les chiffres publiés le 24 février dernier sont en effet accablants.

– 81% des enquêteurs se sont heurtés à des difficultés pour transférer leurs comptes dans une autre banque ;

– 14% des banques contrôlées n’ont apporté aucune réponse aux demandes présentées.

De plus, l’exhaustivité et la qualité de l’information accessible en ligne ou par téléphone varient très fortement selon les établissements bancaires. Il reste donc difficile de changer de banque pour un Européen.