Les banques confortent leur place parmi les meilleurs créateurs d’emplois du secteur privé

Considérant les jeunes comme une source particulièrement intéressante de futurs collaborateurs, le secteur bancaire, malgré le contexte économique difficile, ne semble pas connaître de ralentissement trop important en termes d’embauches, celui-ci venant encore de recruter quelques 21 000 nouveaux salariés en 2012, parmi lesquels une forte proportion de moins de 30 ans et de femmes.

Les banques continuent de créer des emplois en France

Alors que le chômage ne cesse d’augmenter, le domaine de la banque en France affiche un taux d’embauche pour 2012 de 5,7 %, ne paraissant donc pas trop touché par le ralentissement économique, ni par la mise en place de nouvelles réglementations, ces recrutements concernant principalement les moins de 30 ans, à hauteur de 64 %, et les cadres, 49 %, 10 000 jeunes en contrats de formation en alternance bénéficiant aussi de cela.

Un rôle majeur apporté aux femmes par les banques

Soucieuses de respecter un engagement pris voilà dix ans environ, les banques veillent donc à une certaine parité dans les recrutements réalisés, les femmes ayant notamment représenté 58 % des embauches totales en 2012 et 43,5 % pour ce qui est des cadres, plaçant donc ce secteur d’activité parmi les meilleurs sur ce plan-là également, avec un total de femmes cadres s’élevant à 44,6 % en 2012.

C’est aussi principalement à un niveau minimum de Bac + 2 que les recrutements s’effectuent pour les banques, la majorité des emplois étant enfin orientés vers le client, 70 % dans la banque de détail  et 52 % dans le commercial.