L’image des établissements bancaires s’améliore selon la dernière étude IFOP réalisée pour la FBF

Particulièrement malmenée par la crise économique, l’image des établissements bancaires, qui n’a cessé de se dégrader, semble aujourd’hui donner quelques signes de progression, comme en attestent les derniers résultats de l’étude réalisée au mois d’avril par l’institut IFOP pour la Fédération Bancaire Française, auprès d’un panel de 1 000 personnes de 15 ans et plus, dont les résultats viennent tout juste d’être rendus publics, révélant un taux de confiance en hausse et une amélioration de la perception des établissements bancaires par le grand public.

Le grand public reprend confiance dans les établissements bancaires

Reconnaissant à 60 % avoir une image positive des banques, les usagers français se révèlent aussi plus enthousiastes envers l’interlocuteur qu’ils ont choisi, 78 % des personnes interrogées reconnaissants, en effet, avoir une bonne perception de leur établissement bancaire, ceci passant notamment par une amélioration des relations avec leur conseiller, qui voit aujourd’hui le taux de satisfaction lié aux prestations de ces collaborateurs se stabiliser à 72 %, confirmant le redressement opéré en 2012 sur ce point, cette évolution étant également due aux efforts de l’ensemble du secteur pour offrir, aux usagers, une plus grande transparence, les tarifs étant, en effet, perçus comme plus accessibles par 65 % des personnes interrogées, notamment grâce aux relevés annuels de frais bancaires, consultés par plus de 68 % des participants à l’enquête réalisée par l’institut de sondages IFOP.

Les usagers français toujours plus demandeurs de conseils face à la crise

Restant particulièrement préoccupés par la crise économique, les usagers semblent aujourd’hui se tourner de plus en plus vers leur établissement bancaire pour assurer la gestion de leur argent, accordant pour cela une importance toute particulière à leur interlocuteur, 65 % des Français avouant encore apprécier la présence d’un conseiller attitré, alors que 52 % des personnes interrogées lors de l’enquête souhaitaient bénéficier d’informations encore plus détaillées sur le fonctionnement des établissements bancaires, le contexte économique actuel ayant quelque peu changé le comportement de chacun, puisque, actuellement, le recours au crédit ne semble plus être une solution privilégiée pour le financement d’un certain nombre de projets, 61 % des français déclarant, en effet, ne pas envisager le recours à l’une de ses formules pour le financement d’un achat courant.

Les services bancaires en ligne de plus en plus séduisants pour les usagers

Disponibles aujourd’hui auprès de la très grande majorité des établissements bancaires, les services en ligne semblent désormais avoir trouvé leur public, 68 % des personnes disposant d’une connexion Internet reconnaissant, en effet, consulter régulièrement le solde de leur compte bancaire, 50 % profitant même de ces nouveaux outils pour réaliser des opérations plus complexes, telles que des virements, séduits notamment par le gain de temps et la facilité apportée par ces nouvelles solutions, l’impact sur la fréquentation des agences se faisant toutefois nettement sentir, avec un nombre de visites qui ne cesse de diminuer, 12 % des usagers avouant se rendre moins d’une fois par an dans un établissement local, les problèmes de sécurité ne semblant plus être à l’ordre du jour pour ceux-ci, 74 % des internautes considérant aujourd’hui les communications avec leur banque comme sécurisées.