L’UFC – Que Choisir souhaite que la lutte contre la fraude à la carte bancaire s’accentue

Affichant, depuis quelques années, une hausse constante, la fraude à la carte bancaire a encore progressé en 2012 selon les chiffres relevés par l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales, faisant ainsi monter au créneau l’UFC – Que Choisir, qui demande au gouvernement la prise de mesures efficaces pour lutter contre cela.

Une fraude à la carte bancaire qui ne cesse d’augmenter

L’année 2011 a ainsi vu 2,5 % des ménages se trouver victimes de débits bancaires résultants d’une fraude, soit pas moins de 650 000 foyers, ce chiffre marquant donc une progression de 2 % par rapport à 2012, la plupart des fraudes ayant lieu par l’intermédiaire du commerce en ligne, le risque étant, en effet, 113 fois plus important que dans le cadre d’un paiement auprès d’un magasin de proximité.

Les propositions de l’UFC – Que Choisir au gouvernement

Ne se contentant pas de demander la prise de décisions, l’association de consommateurs fait également part de ses idées au gouvernement pour améliorer cette situation, le caractère obligatoire de l’adoption du système 3D Secure étant l’une d’elles, puisque 75 % des transactions effectuées en ligne ne sont pas sécurisées, les banques devraient aussi selon l’organisme envoyer systématiquement une confirmation de paiement dès lors qu’une opération est réalisée en ligne.

Parfois conservées par les professionnels, les données bancaires peuvent également être piratées, l’UFC – Que Choisir recommandant alors, dans ce cas-là, que, dans une telle situation, le client en soit averti.