Vers une meilleure transparence des tarifs bancaires avec le récapitulatif mensuel

Faisant partie des mesures que les établissements financiers s’étaient engagés à mettre en place devant le Ministre de l’Economie, Christine Lagarde, il y a maintenant un an, un certain nombre de changements, visant à offrir une meilleure lisibilité des services financiers, avaient déjà été adoptés depuis le début de l’année, ceux-ci comprenant notamment la publication d’un extrait standard de tarifs, regroupant, de façon uniforme, les prix des dix services les plus demandés.

Poursuivant leurs efforts, pour offrir, à leurs usagers, une transparence toujours plus importante, les divers acteurs du secteur viennent de confirmer, par l’intermédiaire de la Fédération Bancaire Française, la mise en place, dès le début du mois de juillet, d’un certain nombre de nouvelles dispositions, parmi lesquelles figure la présence d’un récapitulatif mensuel des frais bancaires perçus, permettant ainsi, à chacun, de savoir combien lui coûte réellement l’utilisation de son compte.

Visant aussi à apporter une plus grande protection, aux personnes rencontrant des difficultés financières, les nouvelles mesures annoncées, telles que la limitation des frais bancaires appliqués en cas d’incident de paiement devrait aussi permettre d’améliorer la situation des usagers en situation précaire, les dispositifs d’alertes qui y sont liés permettant aussi de procurer, à ces derniers, un ensemble d’outils particulièrement adaptés à la gestion quotidienne délicate d’un budget parfois très restreint.

Venant ainsi confirmer la volonté des banques de proposer au grand public des offres toujours plus compréhensibles et adaptées aux besoins de chacun, les nouvelles dispositions devraient permettre, comme l’a récemment souligné Ariane Obolensky, Directrice Générale de la FBF, d’« améliorer la transparence et la compréhension que peuvent avoir les clients des services qu’on leur facture », contribuant ainsi à apaiser les critiques formulées envers ce secteur d’activité.